vendredi 29 juin 2012

Introduction à l'hydraulique


I – L’ENERGIE HYDRAULIQUE :
« Hydraulique » a pour racine le mot grec « HUDOR » (eau) : qui est mû par l’eau, qui utilise l’eau ou tout autre liquide quelconque pour son fonctionnement.
Différentes formes d’énergie sont utilisées en hydraulique :
•L’énergie potentielle (par gravité), comme un château d’eau.
•L’énergie cinétique (par vitesse), comme une turbine hydroélectrique.
•L’énergie par pression. C’est cette forme d’énergie qui
est utilisée dans les systèmes hydrauliques industriels et mobiles.
Dans les systèmes industriels, l’hydraulique se traduit donc par la transmission et la commande des forces par un liquide (huile hydraulique).


II – DOMAINES D’APPLICATION DE L’HYDRAULIQUE :
•Machine-outil : presses à découper, presses à emboutir, presses à injecter, bridage de pièces, commande d’avance et de transmission de mouvements, ...
•Engins de travaux publics : pelleteuse, niveleuse, bulldozer, chargeuse,…
•Machines agricoles : benne basculante, tracteur, moissonneusebatteuse,…
•Manutention : chariot élévateur, monte-charge,…


III – AVANTAGES DES SYSTEMES HYDRAULIQUES :
Les systèmes hydrauliques offrent de nombreux avantages et permettent en particulier :

  • La transmission de forces et de couples élevés ;
  • Une grande souplesse d’utilisation dans de nombreux domaines ;
  • Une très bonne régulation de la vitesse des actionneurs, du fait hydraulique1 4 de l’incompressibilité du fluide;
  • Un contrôle précis des vitesses et des efforts développés ;
  • La possibilité de démarrer des installations en charge ; 
  • Une grande durée de vie des composants, du fait de la présence de l’huile;
Les systèmes hydrauliques engendrent aussi des inconvénients :
  • Installation plus complexe que pneumatique ;
  • Nécessité de réaliser un retour du fluide au réservoir ;
  • Risques d’accident dus à la présence de pressions élevées (50 à 700 bars) ;
  • Fuites entraînant une diminution du rendement ;
  • Pertes de charge dues à la circulation du fluide dans les tuyauteries ;
  • Risques d’incendie : l’huile est particulièrement inflammable ;
  • Technologie coûteuse (composants chers, maintenance préventive régulière).

On définit l’hydrostatique par la branche de l’hydraulique qui étudie les propriétés des fluides au repos. 
Le domaine d’application se rapporte à la transmission des pressions d’après le principe de PASCAL.
On définit l’hydrodynamique par la branche de l’hydraulique qui étudie les propriétés des fluides en mouvement. domaine d’application se rapporte au débit et à la pression.
Dans une transmission hydraulique :
  • La pression n’existe dans un circuit que s’il y a résistance à l’écoulement de l’huile.
  • La pression est l’équivalent mécanique de la force.
  • Le débit est l’équivalent de la vitesse.




VI – REGLES GENERALES :
Les systèmes hydrauliques, par les risques d’accidents qu’ils peuvent engendrer, exigent de l’utilisateur certaines connaissances :

  • Les unités de mesures ;
  • Les lois de l’hydrostatique et de l’hydrodynamique ;
  • La symbolisation et la schématisation des circuits ;
  • Les composants et les modes de raccordements.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

contrat creative commons