vendredi 21 octobre 2011

Détecteurs




Présentation

Détecteurs à infrarouge, de gaz, de fumée, d'inclinaison, de radiations, de pollution ... Tout comme pour les capteurs, il en existe tout de même pas mal, et on se demande parfois à quoi ils servent ou comment s'en servir. Cette page va survoler quelques types de détecteurs.

Détecteur à infrarouge

Photodiode et récepteur à infrarouge
Les récepteurs à infrarouge sont des composants sensibles au rayonnement infrarouge, et qui conduisent le courant, d'autant plus qu'ils recoivent de lumière.

Detecteur IR 001 - BPW34 Detecteur IR 002 - BP104
Détecteur pyroélectrique
Un détecteur (ou capteur) pyroélectrique est doté de deux cellules au moins, qui sont sensible à la chaleur (rayonnement infrarouge).

Capteur Temp 002 - Capteur Pyroelectrique RE200


Le capteur est élaboré de telle sorte qu'il permette la détection de différences de chaleur entre les cellules qu'il comporte. Il est très utilisé dnas les système de détection de personne (carillon porte d'entrée, détecteurs IR pour alarmes, allumage automatique de lampes).

Détecteur de gaz

Voilà un composant qui sort un peu de l'ordinaire : il est capable de détecter certains gaz.

Capteur Gaz - HS131 / HS133

Détecteur d'humidité

Capteur d'humidité (humidistance)
Détecteur tout ou rien d'humidité

Détecteur de fumée

Un détecteur de fumée peut être composé de composants optoélectroniques simples, par exemple une led associée à une cellule photorésistive.

Détecteur d'inclinaison

Ampoule à bille de mercure
Ampoule en verre composée de deux ou trois contacts électriques distants de quelques mm, entre lesquels un contact peut être établi grâce à la présence d'une boule de mercure - qui rappelons-le est du métal liquide - se déplaçant dans l'ampoule en fonction de son orientation.
Détecteur mécanique
Petit ressort très souple monté à l'interieur d'une enceinte métallique, les deux parties se touchant lors d'un petit mouvement.

Détecteur de radiations



Il existe plusieurs types de détecteurs de radiation. Le tube Geiger Muller en est un exemple, qui doit être associé à une alimentation haute tension et qui délivre des impulsions électriques à chaque fois qu'une particule atteind le tube. Il existe aussi des détecteurs plutôt généralistes et vraiment de type grand-public permettant de mettre en évidence la réception de champs (ou radiations) électromagnétiques "très nocifs" (excusez-moi si je souris, je repense à une pub rigolote) tels que ceux émis par les lignes haute tension, écrans d'ordinateur, four à micro-onde et téléphones portables...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

contrat creative commons